samedi 27 mai 2017

Commande d'une amie que je remercie grandement...

À corps d’un sans dit (commande)


Interlude 002


L'estuaire de la Gironde (33), photo de Coralie Beauvallet

Univers à corps avançant d’horizon sur l’âme air
Par semelles données au libre dit vent
Nef ose en tête de mirer qu’en échappée
Incessante cette beauté mouvante de l’illuminé


Orgue des fusions un possible incendie à vanter
Que le sensible compose au silence brûlant
De la diction du cœur émis à nu qui s’ébat
À tendre en bruissements ineffables sa passion


Complice en écho ces mots retenus et entendus
Qu’en émeraude d’un même chant se forge
A la plume d’yeux l’ancre du feu sacré
Qui en espoir chancelle par scintillements étoilés


D’ignitions suave buccal alors à dire d’un sans dit
Cette flammèche de mon aveu emporté
Où en sang vole par eau d’une communion
Sous l’insigne nature de l’élégance ainsi cultivée.




Le 27 mai 2017,



Alain Gojosso



Enregistrer un commentaire