mardi 12 mars 2019

Droit de réponse...


Naïf

Ode essaim 010


Cap-Ferret (33) le 23 février 2019, Alain Gojosso


Azur abyssal au cœur où d’yeux éclaire l’ennui
Par jour embrasé qui flammes en sang
En tendre de l’air se fleuve
D’encens d’étreindre ce virevoltant du souffle

Orchestre par silences en voie de cet incessant
Le flavescent du composé
Où de conjugaisons s’aile âme à dire
En temps l’or qui miel ambre de nous illuminer

Vespéral haut bois se drap de canopée à frémir
En myriade pétales enchantés d’éclat
La flaveur d’une langue enjouée
Où joyau s’écoule émeraude ce nectar d’aimer

Qu’en proue d’un sourire roule l’accord parfait
D’un imparfait arboré en vif vent
Qui se courage libre en corps d’affirmer
Ces mouvants où d’univers s’échinent Volontés.


Le 12 mars 2019,

Alain Gojosso


vendredi 8 mars 2019


Ode des airs

Blues saillant 008




Berson (33) le 27 février 2019, Alain Gojosso


Narquois qu’en mot incisif d’un doux qui âme air
Tout de même de toujours fredonner
Ce comme un où en Je se noue un Nous
Possible en ce parvis commun du même horizon

Se galop en l’ivre à vivre sous l’obsession d’yeux
Du mimétique qu’en rime il arrime à l’or
Sur l’orgue ironique du mime éthique
Par la lyre qui en vers épouse cerf-volant le vent

Ecrin au cœur qu’en champ de l’enfance où pré
En cieux l’écarlate qui de sang vif
A corps d’ailes en accord de l’ascendance
Par courant s’envole de passion à ce conjuguant

Qu’ode à battre au rythme des sens où se vivant
A dessein de cristallisation univers
Par rémanences incessantes de l’écho
Errant et tisse incessamment au bel harmonique.


Le 08 mars 2019,


Alain Gojosso


lundi 25 février 2019


Mâle addiction

Des sens 012




Blaye (33) le 11 février 2019, Alain Gojosso


Corps aimants d’une attirance qui en chant
Lame éthique par ronde en danse
De ce désir à dire en buccal du silence
S’abandonnant aux vagues des yeux éclos

Flaveurs en vers qui des sens alors focalisés
S’épiderme à clamer l’intenable ferveur
Par le piano des mots révélés
D’une attraction qui lie à lit ce drapé du feu

Caresses en tendre s’enfle l’âme des cœurs
Aux flux et reflux du battement
Qui océan mélodie sur l’abyssale union
Des fusions s’exhalant par l’antre des écrits

Calice à l’or cette alchimie de narrer en sens
La poésie ébranlée par sidération
A cet obsessionnel nectar qui en dessein
Essaime à charme son doux parfum à l’amant.


Le 25 février 2019,


Alain Gojosso

lundi 18 février 2019

Essaimant songe toujours...


Rêve à sens

Blues saillant 007


"Notre vie est un voyage
Dans la nuit et dans le vent
Nous trouvons notre passage
À travers espace et temps

Rien jamais ne nous arrête
Et du soir jusqu'au matin
Chaque nuit est une fête
Et non pas un songe vain"




Blanquefort (33) le 14 février 2019, Alain Gojosso

Parvis à vide de ton absence où se romantique
A dire sa déclamation qu’au silence
D’une sidération éprouvée en temps
Des mots qui cygne nature ondoient à dessein

Se mage en nuit de cristalliser à corps cet émoi
D’un doux songe le firmament illuminé
Où en voûte scelle air ce refrain
De psalmodier par chant d’ailes son cœur épris

S’éclos nectar le velours qu’iris en vers ancrent
Aux pas des pétales alors essaimés
Sur l’aube d’une traversée
Qui semelle en échos lyre d’épouser ta beauté

Par l’ombre où se miel l’orfèvrerie de t’éclairer
Et pouls à rimer c’est humble
Qu’au rêve se réel mon infrangible lien
Sur ce baiser d’écrin donné à tes lèvres sucrées.



Le 18 février 2019,



Alain Gojosso




vendredi 8 février 2019

Par fin en redondance...



Jusqu’à l’âme or

A l’ancre d’écrits 008

 


Blaye (33) le 17 janvier 2019, Alain Gojosso


Pur sang d’essaimer par fin de cette seule certitude
Émise à mon enracinement
Le captif et incessant vivant qui s’inventant
Fragrance à corps du vif vent de souffler son roman

Délivre où vers des passions s’encrent les sens vrais
D’une poétique aux battements de la rime
Que nu allant en ce parvis commun
Je m’essence par fleuve où est sens à ce bel univers

Libre éther d’une danse majestueuse à l’orgue âme
Où se danse à dessein de ce miel
Évidemment l’abandon
De sa dépendance qui à cœur de l’interactif sensuel

Par l’altérité déclamant d’or sa ferveur en l’incendie
À dire l’être sur l’écrin
D’un galop qui s’extase en clos de l’avoir
A la fable incandescente de son éphémère à donner…



Le 08 février 2019,


Alain Gojosso  

 

mercredi 6 février 2019

A corps du flambeau...



Art rose haut

A l’ancre d’écrits 007 

 


Blaye (33) le 26 décembre 2018, Alain Gojosso


Cygne encrant en papier l’onde de ses frissons
Sinue par les sens au fil
De l’éclos où s’élégance un beau
A l’uni de l’aimant songe qui magistral l’accord

S’aile âme or qu’en sang de ses plumes tactiles
Cette eau fredonnée qui s’ombre d’œil
Du divan de fredonner
Licencieux ce chant à mirer l’inaccessible étoile

Ethique à peau éthique de la funèbre obsession
S’évente là un vif vent
A clamer par roses hauts à sa cime
Les corolles sacrifiées de cet éphémère vespéral

Perdu d’éperdu sinon qu’en silence d’un à croire
S’y menthe au cœur ce fol espoir
D’un possible amour
Où s’écarlate en sens la vie à vibrer sans mesure.



Le 06 février 2019,


Alain Gojosso