samedi 20 mai 2017

Qu'en poésie naïve

Souffle sur les nuages


Encre 003


Blaye (33) le 12 mai 2017, Alain Gojosso

Corolle en tympan du vertige vibré en rémanence
Par ode d’yeux slame air son ambre azur
Sous l’écho au fil d’une altitude embrassée
Du chas qui aiguille le tissu à l’uni d’une obsession

Drape l’univers en voix d’un suave à sensuels mots
Et souffle vif vent des clameurs cet écrit
D’essaim dansant par chœur d’un comme un
Sur les terres d’un parvis à croire en pli des fusions

Étoilant qu’en seule mélancolie à peau son amour
Par organique instrumental des concertants
Une mélodie où en creux des poumons inspirés
S’ailent de musical bleuâtre le saphir alors dévoilé

A larmes de piano ce vol poursuivi du songe aimant
Qui décibel âtre d’enraciner sur l’éphémère
Du temps en l’océan d’une continuité
A mirer l’éther nuitée par jour d’un serment éclairé.



Le 20 mai 2017,



Alain Gojosso


Enregistrer un commentaire