lundi 17 avril 2017

Volume à fond et se laisser pénétrer...

Par l’âtre des mots où vers…


Muse 005


Blaye (33) le 8  février 2017, Alain Gojosso


Orgue âme en vers des mots cette embrasure
Où orbe spinale des fusions ses sens
Qui feu de brûler éclaire la pleine quiétude
D’une douce musicalité accordée par paysage

A faune d’habiller sans nuées l’aimant de rêve
Dévoile en soie à l’interstitiel des tissus
Sa nef harmonique qui en cordes vocables
Vibre au diapason de cette élégance épousée

Qu’orfèvre parure de la voix de briller dès lors
Intensément au suave de la composition
Où s’orchestre l’instrumental par la plume
Qui encre des sons envole l’angoisse en joyau

Semant de s’aimer par l’écho au fil d’un avoué
En l’aveu de son lien à l’univers mouvant
Ailant à sable des temps son drapé
Par mélodie de vents et de lumières le vivant…


Le 17 avril 2017,



Alain Gojosso


Enregistrer un commentaire