samedi 7 janvier 2017

Musarder...

Encens d’ailes


Muse 001


Saint-Christoly-de-Blaye (33) le 01er novembre 2016, Alain Gojosso

Frisson d’écrits air en tempo de la rime donnée
D’un soulèvement l’écrin des sens délivrés
Au rythme de l’allant où voix d’entendement
Se même à l’âme or d’une corolle qui se flaveur

Calice en dépendances de ce diamant ensoleillé
À l’uni de la promesse volatile du vif vent
S’éclot dès lors la fragrance d’une chamade
Qui en sensuel en temps dance à corps par cœur

Sensible des sensibles sa redondance engendrée
D’aimer scande des vers sang d’une passion
Intangible et sans fin l’éperdu illuminé
En l’univers céleste de ton concert qui crescendo

Symphonie qu’en tue-tête langue en conjugaison
Le verbe d’un possible où terre d’éther
Etoile aux confondus de nos semelles ailées
L’être ode qui en chant magnétique arborescence.



Le 07 janvier 2017,



Alain Gojosso


Enregistrer un commentaire