dimanche 20 août 2017

Merci à Coralie 2

Par aube vespérale II (Diptyque – Deuxième volet)


Par l’antre 006


Cap-Ferret (33) le 08 août 2017, Coralie Beauvallet


Corps à corps par diaphane écarlate d’un indicible
S’orgue âme l’organique instrumental
Qui en voix essaime aux sillons tendre mélodie
Ce tempo de basses résonnant à l’uni du diapason

Fascination en bouche où se langue des mots sons
S’aile en seul abandon d’échos errant l’air
Sur l’écrin à vide d’une lente et douce mélopée
Son pas virevoltant qui caresse en vertige l’altitude

Par eau d’éther du nocturne à jour avoué de l’azur
D’yeux habités en la plongée de son regard
Aube au vespéral du coucher les cris de l’apogée
Qui à sensuel se chœur de livrer de concert la voie

Passe réel qu’offre l’ode aimant du songe en peau
Des fusions de la mer céleste immobiles
Qui cœurs transis en promesse s’aiment au vent
Par l’or ambre d’une complicité rendue à la beauté



Le 20 août 2017,


Alain Gojosso


Enregistrer un commentaire