mardi 8 août 2017

Commande Sophie Gojosso

Quand se narrent ailes (commande Sophie Gojosso)


Interlude 003


Saint-Lary Soulan (65) le 10 juillet 2017, Alain Gojosso


En champ
Des essences
Fertiles de la terre
S’élance le verbe du temps

Musicale ombre par l’orée
De l’enivrante redondance
Qui danse semelles en l’air
Au fil harmonique des sens

Qu’en corps du bel accord
Se douce envolée de battre
Des mains en palme lyrique
D’une ascendance épousée

Suivant à sang d’une vérité
Ce songe qui en nuit lactée
Se voix à dire au seul vivant
D’aimer jusqu’à l’innocence

Cristal de joie aux paupières qui par corolles allant
Pétale de mélancolie l’aiguille de son doux vif vent
En toile d’un tissé multicolore où s’évase merveille
Hymne au sens d’une raison à vivre de conjugaison

Répétant l’ambre carrousel
Qui ode de l’ivre sentiment
Tourne, tourne en horizons
D’un possible à poursuivre

Ailes en pupilles qui à sensuel rétine par confondu
L’éther de la mer au rythme répété des floraisons
S’étoile myriade d’un fini le dessein alors fredonné
Au carillon des cloches vibrant d’arcs en ciel bercé

Par l’âme lue où son céleste d’un diapason attendu
S’essaime l’amour avoué en éternel retour
Quand par l’aura cime en sentiment
Le cœur des libérés





Le 08 août 2017,


Alain Gojosso



Enregistrer un commentaire