jeudi 17 août 2017

Merci à Coralie 1

Par aube vespérale I (Diptyque – Premier volet)


Ode essaim 006


Cap-Ferret (33) le 08 août 2017, Coralie Beauvallet


Sylve en tête d’un bruissement qui des mouvants
S’infiltre orgue par haut d’essaim frissonné
À l’encens d’univers où ramures de la pensée
Se conjoint au céleste par l’âme or à fable océane

Fièvre de rougeoiement en nuit d’une sculpturale
Alchimie s’effeuille à l’encre d’une rémanence
Musicale l’ignition où langue d’écho au fil
Cellulose l’ombre éclat nervé des cimes dévoilées

Chant des mâts qu’en chœur de ce sable envoûté
Qui feu d’être se mêle au verre cristallisé
Et sève en vibration par ce charme saisissant
À rugir à l’écrin où vers volant clament mots dorés

Qu’enfance eau des airs sa rémanence en étreinte
De la voix qui Vérité du vif vent à l’éphémère
En temps de se morfondre à l’aile aimant
De l’oxymore qui en apogée unit les sens à l’entier…



Le 17 août 2017,



Alain Gojosso



Enregistrer un commentaire