mardi 31 octobre 2017

Âme or


Diamant 004


Pugnac (33) le 26 octobre 2017, Alain Gojosso

Cellulaire univers à vide de l’éther obscur
Orgue à mimétique en seul vif vent
De ce lumineux qui orbe nous éclaire
Sur le sentier sans dessein du libre donné

Qu’ambre d’yeux par lyre ailes de clamer
En fil l’harmonie l’azur de ce néant
À l’or confondu en la beauté éprouvée
D’une passion qui s’abandonne à l’instant

Présent des sens se mêle rétine en temps
De conjuguer à corps de résonnances
L’évidence de l’incessant insoumis
Au verbe musical de l’orchestration hâlée

Qu’âme métisse à mort sa vivante ardeur
Par ce battement qui diamant de vivre
Aime à essaimer jusqu’à la fin
La juste réalité d’exister sous cet incendie.


Le 31 octobre 2017,



Alain Gojosso


Enregistrer un commentaire