dimanche 7 janvier 2018

En vers tige


Des sens 008


Bordeaux (33) le 11 novembre 2017, Coralie Beauvallet


Onde des rives à pont d’un inconnu saisissant
S’aimantent au trouble des vives vibrations
Semelles en compas de l’ode charmante
Par cime en tête d’une obsession qui sensuel

Chemise au vent d’un souffle où échange lent
De l’âme en paix se vertige à cueillir
L’art orée d’une invitation toute musicale
À franchir d’un pas délibéré la voie enchantée

Qu’en vers frémissent les tiges alors adonnées
Au bruissement des feuilles à narrer
Par rime d’une virginité alors appréhendée
Sous l’encre plume d’un tempo fort enchanté

S’ébranle passion à prendre en seule poétique
D’étang cette rivière corps des mouvants
D’aller ensorcelé au libre de l’appelé
Vers ce mystère où de l’obscurité luit d’exister.


Le 07 janvier 2018,


Alain Gojosso





Enregistrer un commentaire