jeudi 23 mars 2017

Lit d’émis


Diamant 003


Biscarrosse (40) le 19 février 2017, Alain Gojosso


À sang de passion qui voix haut d’un céleste
Rubis flavescent de lueurs son onde
Impétueuse par rameaux qu’ambre azur
D’une tentation invétérée adonne à l’envie

Tactile au rayonnement l’éclaire du mirage
Qu’en songes essaim se réel d’illuminer
D’une oasis ce tantale éther de l’ennui
Par l’arabesque des lyres qu’art transcende

Sens des sens qui flaveur au sensuel à peau
L’encens d’yeux de l’onirique certitude
L’humaine investiture qu’en prodigalités
Fureur de résonner à corps avec cet univers

Des airs fredonne l’âme or de l’amour enfin
Qui tympan d’ébattre au cœur seul
Et fondre par cire de ce miel où nectar
Se lace en danse sublime d’un envol nuptial…



Le 23 mars 2017,



Alain Gojosso


Enregistrer un commentaire